Le projet touristique de Francorchamps capote mais est remplacé par un autre

La ferme du Fagnou et son parc de 128 hectares
2 images
La ferme du Fagnou et son parc de 128 hectares - © Google Earth

C’est un important projet qui vient de tomber à l’eau, mais qui sera remplacé par un autre, moins grand public. Ce projet qui capote, c’est celui d’un vaste ensemble touristique comprenant piste de ski artificielle, académie d’attelage, parcours aérien et golf de 9 trous aux abords directs du circuit de Francorchamps. Celui qui le remplacera prévoit notamment un hôtel.

Cela faisait des mois que les partenaires du projet touristique annoncé il y a un peu plus d’un an par la société United By n’avaient plus de nouvelles des investisseurs. Même silence envers les autorités communales stavelotaines. Et aujourd’hui, le projet est bien mort puisque les terrains où le projet devait s’implanter viennent d’être rachetés par d’autres investisseurs, la société Knokke out, aujourd’hui détenue par la famille Lhoist. Ce site, c’est celui de la Ferme du Fagnou à Francorchamps, et le parc de 128 hectares qui l’entoure. Une société qui a un tout autre projet pour le site.

" Notre but c’est d’ouvrir un hôtel de 27 chambres avec un parc dans lequel on ferait un style de parc d’aventure (death-ride, mur d’escalade, randonnée VTT ou à pied, etc.), soit un concept fort lié à la nature. Ça se rapprochera d’un quatre étoiles mais on ne veut pas être un quatre étoiles parce qu’il y a beaucoup de réglementations très compliquées. On préfère être des gites de luxe parce que là, c’est des épis et c’est une autre réglementation ", détaille Frédéric Bouvy, responsable du projet.

Un projet qui se distingue aussi du précédent car celui-ci ne se veut pas grand public. Les activités proposées seront réservées aux clients de l’hôtel.

Il reste maintenant à Knokke out à concrétiser le projet. Première étape : la demande de permis. L’objectif, c’est que le projet soit prêt à l’horizon février-mars 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir