Le projet "de Gueldre" se concrétise enfin, dans le cœur historique de Liège

Une vue d'architecte (de l'atelier Lacomble) du côté de Gueldre, dans un rappel du style haussmannien
Une vue d'architecte (de l'atelier Lacomble) du côté de Gueldre, dans un rappel du style haussmannien - © Tous droits réservés

C’est l’un des îlots pourris du quartier Grand Léopold avec des bâtisses très anciennes, dans un état de délabrement tel que, malgré les tentatives de la ville de Liège, la sauvegarde n’a pas été possible. Le groupe immobilier Gehlen présente un projet de démolition reconstruction. Une dizaine d’immeubles étroits et sombres vont être remplacés par deux magasins et vingt-cinq logements, dans des édifices de hauteurs diverses, le plus souvent à quatre niveaux en plus du rez-de-chaussée.

C’est l’aboutissement d’une initiative lancée par les autorités municipales voici plus de deux ans. Les réformateurs, dans l’opposition à l’époque, ont déploré alors le "sacrifice" d’au moins trois maisons qui figurent à l’inventaire du patrimoine.

Le dossier déposé à l’appui de la demande de permis d’urbanisme rencontre la volonté communale de créer ou recréer de l’habitat aux étages des commerces. Ces commerces sont situés du côté "Cathédrale", mais l’accès aux appartements s’effectue par le côté "de Gueldre", par l’arrière, par une rue perpendiculaire, grâce à des escaliers extérieurs dans une cour arborée. C’est à cet endroit que l’architecte a prévu de placer les pierres des façades à démonter, et notamment l’enseigne "à la croix d’or", toujours en place depuis le seizième siècle, dernier témoin de la présence d’une brassine, d’une brasserie, à cet endroit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK