La diminution du prix du bois aura des conséquences sur les finances communales

La commune de Jalhay possède 2200 hectares de forêt. Les ventes de bois vont débuter dans quelques semaines et c’est une importante source de revenus. Mais cette année, les prix de vente sont en chute libre.

Le responsable, c’est le scolyte, un petit insecte qui pond sous l’écorce des arbres et peut les fait mourir. Dès lors, les propriétaires de bois s’empressent de les couper, les scieries sont saturées, et les prix s’effondrent, notamment ceux des épicéas.

Michel Fransolet, le bourgmestre de Jalhay, s’inquiète. D’après lui, la perte est estimée à 400.000 euros, ce qui représente 50% des recettes que la commune reçoit habituellement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK