Le premier procès pour meurtre s'est ouvert devant le tribunal correctionnel d'Eupen

Le premier procès pour meurtre s'est ouvert devant le tribunal correctionnel d'Eupen
Le premier procès pour meurtre s'est ouvert devant le tribunal correctionnel d'Eupen - © Illustration Flickr - DCTIM1

Le procès d'Andreas Fichtinger, un ressortissant autrichien, poursuivi pour meurtre s'est ouvert jeudi devant le tribunal d'Eupen. Il s'agit là du premier procès pour meurtre correctionnalisé, comme le prévoit la réforme de la justice.

Andreas Fichtinger, un ressortissant autrichien né en 1961, comparait depuis jeudi devant le tribunal correctionnel d'Eupen pour des faits de meurtre. Il lui est reproché d'avoir porté, le 15 mars 2015, un coup de couteau mortel à Andy Thiel, un ressortissant allemand âgé de 44 ans.

Les faits se sont déroulés à Deidenberg, sur le territoire de la commune d'Amblève alors que le prévenus et la victime étaient sous l'influence de l'alcool.

Jeudi matin, le tribunal a entendu le prévenu qui explique n'avoir aucun souvenir de ce funeste week-end. Il est aussi revenu sur son importante consommation d'alcool. Six ou sept ans avant les faits qui lui sont reprochés, le prévenu avait lui même décidé de ne pas renouveler son permis de conduire car il avait conscience de représenter un danger pour les autres.

Les différents témoins de moralité entendus par le tribunal s'accordent pour souligner la tendance alcoolique du prévenu. Certains d'entre eux le décrivent même comme une personne agressive lorsqu'il est sous l'influence de la boisson.

Au total, c'est une dizaine de témoins, dont 3 experts, qui seront entendus jeudi par le tribunal correctionnel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK