Le policier liégeois grièvement blessé en septembre quitte l'hôpital

Le policier liégeois grièvement blessé en septembre quitte l'hôpital
Le policier liégeois grièvement blessé en septembre quitte l'hôpital - © BRUNO FAHY - BELGA

La famille de Maxime Pans, le policier grièvement blessé, à la tête, en septembre dernier, a annoncé, via la zone de Liège, que le jeune policier avait franchi une nouvelle étape : 

ce lundi, Maxime est entré en revalidation et a quitté l'hôpital. Bien que le chemin soit encore très long et difficile, nous saisissons l'occasion pour vous remercier, tous, sincèrement. Ni Maxime, ni nous, n'aurions tenu le coup sans votre soutien. Nous désirons mettre en avant, tout particulièrement,  le personnel du CHR de la Citadelle. Les infirmières, les chirurgiens, les kinés, les médecins, les psychologues, la sécurité, la Direction,... tous ont fournis un travail incroyable. Les interventions chirurgicales, les soins, la communication à la famille, tout était parfait. C'est grâce à cette grande et fabuleuse équipe que Maxime peut passer cette nouvelle étape. De tout notre cœur, merci.  

Le policier avait reçu une balle en pleine tête lors d'une intervention qui avait mal tourné, à Jupille. Contrôlé, le conducteur d'une voiture avait sorti son arme et tiré sur le policier, avant d'être abattu par un autre agent. Maxime Pans, rapidement pris en charge, avait subi plusieurs opérations alors que son pronostic vital était engagé. Il est resté plusieurs semaines en soins intensifs. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK