Le plus haut building "tout-en-bois", sur le territoire belge, est liégeois

Vue plongeante sur un immeuble à appartements en bois: rez-de-chaussée plus neuf étages, un record
2 images
Vue plongeante sur un immeuble à appartements en bois: rez-de-chaussée plus neuf étages, un record - © Michel Gretry

Le plus haut immeuble "tout-en-bois" de Belgique et même du Benelux vient de sortir de terre, en quelques semaines, en Outremeuse, au pied de la tour Simenon.. Il compte neuf étages plus le rez-de-chaussée. C’est la société Timberteam qui le construit actuellement. Elle a déjà réalisé plusieurs rehausses d’immeubles, mais c’est son projet le plus ambitieux.

Tout-en-bois, c’est-à-dire l’ossature, les murs, les balcons, les escaliers et la cage d’ascenseur. Tout-en-bois, mais pas n’importe quel bois. C’est de la marchandise autrichienne, du lamellé-collé croisé de cinq planches. C’est du matériau plus cher que le bloc de béton. Mais ses performances d’isolation thermique sont dix-huit fois supérieures. Le bâtiment ne compte d’ailleurs pas de chaudière : le "besoin net en énergie primaire", un critère pour labelliser les logements passifs, se situe à la moitié de la norme européenne. Les architectes ont juste prévu des radiateurs d’appoint, dans les salles de bains, pour passer les mois d’hiver. L’équivalent de cent cinquante litres de mazout, par an, devrait suffire à assurer le confort…

Les pompiers ne nourrissent pas de craintes, pour les risques d’incendie : en cas de contact avec une flamme, après sept secondes, une couche de carbonisation se forme sur une épaisseur d’un millimètre, ce qui retarde la combustion. La résistance au feu et à l’effondrement est de nonante minutes, de quoi satisfaire amplement les exigences de sécurité.
Le prix de vente des appartements se situe dans la fourchette des tarifs habituels pour ce genre de construction neuve.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK