Le personnel communal en arrêt de travail à Ans, en solidarité avec l'échevin visé par des propos homophobes

Le personnel communal ansois a arrêté symboliquement le travail, ce lundi en matinée, en signe de solidarité avec le premier échevin libéral de la localité, Thomas Cialone. Il a été la cible de déclarations à caractère homophobe de la part de son collègue socialiste Henri Huygen, qui, en dépit de ses dénégations, a été contraint à battre en retraite, à démissionner de son mandat, et à renoncer à se présenter aux élections d'octobre.

Le collège est convoqué pour ce mercredi. C'est à ce moment-là que la question du remplacement devrait être examinée. Légalement, ce n'est pas obligatoire: il suffit simplement qu'un changement soit acté dans la répartition des compétences scabinales. Le lendemain, jeudi, la commission de vigilance du Parti socialiste doit entendre Henri Huygen, et statuer sur d'éventuelles mesures disciplinaires.

La plainte de Thomas Cialone, qui doit être déposée dans les prochaines heures, vise spécifiquement un délit de propos discriminatoires, diffamatoires, et attentatoires à réputation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK