Le parti Ecolo, seul au pouvoir au collège communal d'Amay

Amay, plus verte que jamais......
Amay, plus verte que jamais...... - © Tous droits réservés

C'est un changement important que le parti Ecolo a annoncé, ce mercredi, à Amay.

Le bourgmestre, Jean-Michel Javaux, a été confronté à trois démissions, au sein de son collège communal. Deux élus de son parti, mais également l'un des mandataires de son partenaire, au sein du pacte de majorité, une liste locale d'obédience libérale. A chaque fois, il s'agit essentiellement de départs d'ordre personnel, sans divergences politiques.

Pour combler ces défections, les verts ont choisi.... de compter sur leurs propres forces. Dans un souci de cohérence, de cohésion, exit le MR; trois échevins ont été désignés (sans que les compétences, à ce stade, ne soit déjà réparties): il s'agit  de Catherine Delhez, de Corine Borgnet et de Daniel Delvaux. Tous les trois se sont engagés à se libérer de leurs occupations professionnelles au moins à mi-temps.

Le collège communal devient l'un des plus féminins du pays, avec quatre membres sur cinq. Les écologistes amaytois refusent de parler d'une majorité absolue, puisque les réformateurs conservent les mandats indirects, dans le secteurs culturel ou urbanistique. Il n'empêche, c'est sans doute une manière de préparer le prochain scrutin, de se présenter les mains libres, mais seuls, solidement accrochés au pouvoir.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir