Le nouveau Collège communal de Trois-Ponts trop peu mixte… faute de choix

Le Collège communal de Trois-Ponts, à majorité absolue de la liste pluraliste Ensemble, va être remanié suite à la démission d’une échevine. Anaïs Maret n’arrivait plus à concilier son emploi et son poste scabinal, elle a donc démissionné. Elle sera remplacée par Patrice Xhurdebise.

Mais avec ce remplacement d’une femme par un homme, le collège communal de Trois-Ponts va se trouver dans une situation où les règles de mixité ne sont plus respectées.

Depuis les dernières élections communales, la répartition entre chaque sexe au sein d’un Collège communal doit être d’au moins un tiers – deux tiers. A Trois-Ponts, il n’y aura désormais plus qu’une femme, la présidente du CPAS, pour quatre hommes. Mais cette commune va profiter d’une dérogation, faute de choix.

Tant Jacqueline Roumez que Cécile Martin avait fait savoir d’emblée qu’elles ne prendraient pas de poste à responsabilité en cas de plébiscite par l’électeur. Elles nous ont donc signifié par écrit qu’elles ne souhaitaient pas devenir échevine donc nous n’avons plus d’autre possibilité que de prendre une personne de sexe masculin. Suite à des questions parlementaires, la ministre De Bue a bien confirmé que Trois-Ponts est dans le cas d’une dérogation possible ", précise Francis Bairin, bourgmestre de Trois-Ponts.

L’arrivée de Patrice Xhurdebise permet toutefois de respecter le verdict des urnes puisqu’il avait dû s’effacer après les élections pour céder la place d’échevin à Anaïs Maret et ainsi respecter la mixité, bien qu’ayant obtenu plus de voix de préférence.

Trois-Ponts n’est d’ailleurs pas la seule commune à bénéficier ainsi de cette dérogation : Comblain-au-Pont et Crisnée sont aussi dans le cas en province de Liège. Crisnée où les quatre conseillères communales de la majorité ont toutes décliné un poste d’échevin.

La désignation du nouvel échevin troispontois et l’éventuelle nouvelle répartition des compétences seront approuvées lors du conseil communal du 31 mars prochain.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK