Le Musée de la téléphonie ouvre ses portes à Lantin

L'horloge parlante au Musée de la téléphonie de Lantin
L'horloge parlante au Musée de la téléphonie de Lantin - © RTBF

Derrière les murs épais du fort de Lantin, le Musée de la téléphonie prend doucement vie. Il ouvrira ses portes au public ce vendredi 31 juillet. L'heure est donc aux derniers branchements. Car ici, les objets ne seront pas seulement exposés. Tout ou presque sera opérationnel, ce qui permettra au public de découvrir le fonctionnement de chaque modèle de téléphone, de régie ou de réseau.

André Lejeune, le fondateur du musée, nous fait découvrir le premier modèle de téléphone exploité en Belgique à partir de 1895. "Lorsqu'on voulait appeler un correspondant, on tournait la manivelle de son téléphone. Au même moment, au bureau des téléphones, un petit clapet tombait sur le tableau. L'opératrice cherchait alors quel clapet était baissé et branchait dessous une première fiche pour entrer en contact avec l'appelant et lui demander ce qu'il voulait. Ensuite, avec une deuxième fiche, elle se mettait en liaison avec le correspondant que l'appelant voulait atteindre. Lorsque celui-ci décrochait, la communication était établie".  

Le premier modèle de téléphone portable

De la téléphonie manuelle à l’électromécanique, du bureau de commandement militaire aux premiers téléphones en réseaux, beaucoup de pièces seront exposées. Même le téléphone portable de la première génération. "C'est le dernier appareil avant l'apparition de l'électronique explique André Lejeune. Il pèse près de cinq kilos".

Le projet d'un passionné

Pourtant, André Lejeune, le fondateur du musée, ancien travailleur de la Régie des Télégraphes et Téléphones (RTT), n'a pas de GSM... Un clin d’œil pour ce passionné de mécanique téléphonique. Il lui a fallu trois ans pour monter ce projet de musée. "La RTT, à la disparition de la téléphonie manuelle, a gardé quelques pièces. Heureusement qu'un autre passionné les a conservées dans un hangar. Lorsque j'ai appris la nouvelle j'ai eu un coup de cœur. Je me suis arrangé pour les faire rapatrier à Lantin et leur donner une seconde vie".

Cabine téléphonique et horloge parlante

Autres pièces maîtresses de la collection: la toute dernière cabine téléphonique de Belgique et la première horloge parlante. Son mécanisme tourne encore mais elle ne parle plus pour l'instant. Une pièce spécifique doit être remplacée. Elle devrait arriver en septembre. En attendant, le Musée de la téléphonie de Lantin ouvrira ses portes au public le 31 juillet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK