Le loup des Hautes Fagnes aura bientôt un nom... Et c'est à vous de le choisir

Le loup des Hautes Fagnes aura bientôt un nom... Et c'est à vous de le choisir
2 images
Le loup des Hautes Fagnes aura bientôt un nom... Et c'est à vous de le choisir - © Tous droits réservés

Depuis juin 2018, un loup, un mâle, est aperçu régulièrement en Fagnes. Le réseau loup de Wallonie vient de décider de lui donner un nom. Une présélection a été établie par le réseau qui regroupe les naturalistes, les chasseurs, des scientifiques et des administrations mais le choix final sera effectué par le public. Le réseau loup lance un sondage pour que la population vote et choisisse ce nom.

5 choix possibles

Les noms sélectionnés ne l’ont pas été par hasard. Ils sont au nombre de cinq. Si Fagnus, pour Fagnes, paraît évident, d’autres demandent quelques explications.

"Wolfgang est un prénom allemand dans lequel on retrouve wolf, le loup. Notre loup vient d’Allemagne. Akela fait référence au totem des scouts, au loup du livre de la jungle. Romulus est l’un des créateurs de Rome sauvé par une louve. Quant à Lucky, chanceux en anglais, c’est une proposition des naturalistes car les Hautes Fagnes, c’est probablement l’endroit le plus favorable pour qu’un loup puisse s’implanter durablement en Belgique puisque ce sont des grands espaces, ce sont des réserves naturelles, ce sont des zones protégées", explique Alain Licoppe du réseau loup.

Le sondage est en ligne via le site reseauloup.be

Nom du loup

Quel est votre nom préféré pour le loup résident des Hautes Fagnes ?

Le choix final devrait avoir lieu en septembre. On pourra ainsi nommer facilement ce spécimen qui gambade en Fagnes depuis plus d’un an : "on est certain qu’il est toujours là. On a des témoignages de personnes de confiance qui l’ont observé. On a aussi des photos régulièrement et quelques images. Et puis, dans les traces ADN relevées 14 appartiennent au même loup, seule une est d’un mâle différent de passage sans doute car il ne s’établira pas à côté d’un autre mâle", ajoute Alain Licoppe

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK