Le lotissement Monchamps à Beaufays : c'est oui, mais sous condition

Un terrain, avec de l'eau à faible profondeur: une "nappe perchée"
Un terrain, avec de l'eau à faible profondeur: une "nappe perchée" - © Tous droits réservés

Ce projet d’une soixantaine de logements du groupe immobilier Matexi a commencé à se dessiner voici presque cinq ans. Ce n’est pas encore un feu vert définitif, mais, après de longues hésitations, le conseil de l’environnement vient de rendre un avis favorable.

Dans un premier temps, il avait refusé de se prononcer, à cause de risques hydrologiques insuffisamment identifiés. Cette dizaine d’hectares sur les hauteurs calidifontaines recouvre une nappe phréatique à faible profondeur. Des investigations supplémentaires ont été exigées, et effectuées… au printemps, et pas en hiver. Cette période présente une pluviosité inférieure à la moyenne locale, et c’est donc dommage pour mesurer précisément les enjeux du point de vue de la stabilité des maisons à construire, des infiltrations ou des inondations.

Néanmoins, les experts estiment qu’ils peuvent autoriser le lotissement, mais à une condition : prévoir une procédure d’information des futurs acquéreurs. Ces considérations sont assorties d’une recommandation aux pouvoirs publics : assurer le curage et le reprofilage des fossés le long des chaussées qui bordent la zone. L’octroi du permis d’urbaniser dépend à présent de la région wallonne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK