Le lac de la Gileppe commence à remonter

Le lac de la gileppe entame sa remontée
Le lac de la gileppe entame sa remontée - © RTBF - François Braibant

Le lac de la Gileppe a entamé sa remontée. Le premier décembre dernier, la réserve d'eau avait atteint sa cote minimale historique. A la cote 281,07 mètres, le lac n'avait jamais été aussi bas depuis la rehausse du barrage en 1970. Mais les précipitations des derniers jours lui ont permis de remonter.

"Il a déjà repris 2.65 mètres" précise Christophe Grifnée, l'ingénieur responsable de l'exploitation des barrages de l'est. "Je ne peux pas dire quand il atteindra son niveau maximum. Ca dépend des précipitations. Et puis comme la vallée est en V, les mètres supérieurs contiennent plus de volume. La remontée sera donc plus lente vers la fin."

En une semaine de 35 à 38% de sa capacité en eau potable

Le lac était descendu 19 mètres sous son niveau maximum. Mais ici, il faut nuancer. Ce maximum n'est normalement atteint qu'à la fin de l'hiver ou au début du printemps. L'automne est toujours une période "basse". Et même si cette année a été historiquement basse, "la production d'eau potable n'a jamais été en péril" rassure Benoît Moulin, le chargé de communication de la SWDE. "A présent, le barrage est à 38% de sa capacité. Il y a une semaine, il était à 35%. Même si ça reste très bas, ça remonte." Tous les mois, 1 500 000 mètres cubes sortent du barrage pour alimenter la région en eau potable.

Le barrage d'Eupen, sur la Vesdre, était descendu lui aussi, mais de manière moins spectaculaire que celui de la Gileppe. Sur les deux dernières semaines, il a repris 3,80 mètres d'eau.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK