Le groupe Horizon a déposé sa demande de permis pour l'îlot Paradis Blonden

A l'ombre de la tour des finances, de l'autre côté de l'esplanade des Guillemins
2 images
A l'ombre de la tour des finances, de l'autre côté de l'esplanade des Guillemins - © baj-architectes

L'intérieur de ce paté de maisons, en bordure de l'esplanade des Gullemins, c'est pour l'essentiel un ancien garage d'une marque japonaise. La filiale immobilière de ce concessionnaire automobile a tenté depuis longtemps de valoriser sa parcelle, mais sans succès. Elle a fini par céder le terrain au groupe Horizon. Voici cinq ans, un premier projet a été recalé: avec deux "tours", et un total de 130 appartements, il a inquiété les riverains. Le promoteur a revu ses plans.

Le nombre de logements désormais est inférieur à la centaine. Le gabarit des construction ne dépasse plus quatre étages plus le rez-de-chaussée. Il n'est plus nécessaire d'obtenir une dérogation par rapport aux directives qui règlementent l'aménagement du quartier, et qui prévoient, effectivement, ce type d'habitat à cet endroit. Du stationnement pour voitures est prévu, en sous-sol, et un traitement d'isolation acoustique doit permettre d'éviter les nuisances pour les voisins immédiats.

L'enquête publique devrait démarrer à bref délai. C'est l'un des premiers gros dossiers de la nouvelle échevine de l'urbanisme..

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK