Le drapeau du 12e de Ligne de Spa sera à Paris pour le défilé militaire du 14 juillet

Les militaires du 12e de Ligne de Spa sont extrêmement fiers car leur drapeau (de 1832) va participer au défilé militaire du 14 juillet à Paris. En 1919, les Liégeois avaient déjà été invités au défilé de la Victoire car la France voulait remercier les militaires belges pour leurs faits d'armes lors de la première guerre mondiale.

Le drapeau a été offert par Léopold Ier

Le drapeau du 12e régiment d'infanterie est soigneusement bien gardé dans le bureau du chef de corps de la caserne de Spa. Il faut dire qu'il n'est plus tout jeune. Benoît Fontaine, lieutenant au 12e de Ligne Prince Léopold - 13e de Ligne explique: "Le drapeau nous a été confié en 1832 par le Roi Léopold Ier à la suite de l'indépendance de la Belgique. C'est toujours le drapeau initial qui a été doublé pour le protéger au fil des années. C'est ce drapeau sorti à différentes occasions qui sera au défilé de Paris".

Tout doit être impeccable

Ce drapeau va donc prendre la direction de Paris pour le défilé militaire du 14 juillet. Les militaires qui vont le porter se préparent et enfilent leur tenue de parade. Tout doit être impeccable, comme l'explique l'adjudant Michel Van Laar du Bataillon 12e de Ligne Prince Léopold - 13e de Ligne: "On fait une inspection et on regarde si les grades sont mis, si les boutons sont attachés, si les tirettes sont remontées... et les chaussures bien cirées. C'est une chose primordiale".

Le drapeau déjà présent à Paris pour le défilé de la Victoire en 1919

Il y a cent ans, lors du défilé de la Victoire, à Paris, le 14 juillet 1919, ce drapeau avait déjà défilé sur l'avenue des Champs-Elysées. A l'époque, la France voulait remercier le bataillon liégeois pour ses faits d'armes. Cette année, l'invitation est renouvelée. Le colonel e.r. Thierry Babette, président de l'Amicale Royale du Régiment du 12e de Ligne Prince Léopold - 13e de Ligne, explique les faits héroïques du 12e de Ligne: "Il y a d'abord eu la résistance à Liège, à Visé, à Herstal avec la prise d'un drapeau allemand, la contre-offensive du Sart Tilman, les sorties d'Anvers où on attaquait le flanc des Allemands pour les gêner dans leur progression vers Paris. Il y aura Dixmude sur l'Yser où le 12e de Ligne va résister cinq jours aux attaques allemandes. Sans alimentation, sans ravitaillement, sans munitions. Le colonel blessé deux fois qui reste à son commandement et qui deviendra le Général Baron Jacques de Dixmude".

Quatre militaires pour encadrer le drapeau

Lorsque le drapeau quitte la caserne pour une cérémonie, il est encadré par quatre militaires. Le major Jean-François Dohogne du 12e de Ligne Prince Léopold - 3e de Ligne explique: "Le drapeau est obligatoirement accompagné d'un officier supérieur à partir du moment où il quitte l'enceinte d'un régiment. Le porteur du drapeau est obligatoirement un officier. Et de part et d'autre de lui, un sous-officier et un volontaire représentent les catégories du régiment".

Tout est codifié

Défiler avec drapeau ne s'improvise pas. Tout est codifié. "Il y a systématiquement des mots clés qui interviennent. Des ordres clairs, précis, pour que tout soit cadencé et que l'évolution soit uniforme et belle à voir", explique le major réserviste Jean-François Dohogne.

Les militaires arriveront à Paris quelques jours avant le défilé car ils doivent encore répéter leurs déplacements. Lieutenant Benoît Fontaine du 12e de Ligne Prince Léopold - 13e de Ligne explique: "Nos homologues français nous ont invité une semaine à l'avance. Ils ont prévu un programme d'entrainement. Nous allons apprendre à marcher à leur cadence avec les autres emblèmes des autres nations pour que tout soit impeccable le jour J".

Un honneur pour les militaires de Spa

Pour les militaires casernés à Spa, c'est un honneur de défiler à Paris le 14 juillet. Adjudant Michel Van Laar/Bataillon 12e de Ligne Prince Léopold - 13e de Ligne: "Je suis quand même un peu inquiet par rapport à la durée de la parade. Je pense que nous allons un petit peu souffrir".

Une nouvelle mission au mois d'août

Le  mois prochain, dans le cadre de la menace terroriste, le 12e de Ligne de Spa remplira une autre mission: appuyer la police fédérale dans les rues de Bruxelles, de Charleroi et d' Anvers.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK