Le "Covid-19 testing truck", un camion pour du testing mobile

Et si au lieu de vous rendre à un centre de testing, c’était lui qui venait à vous ? C’est désormais possible: le "Covid-19 testing truck", un camion équipé pour faire des tests Covid, a été dévoilé aujourd’hui par Contipharma, une entreprise liégeoise.

Le véhicule avait déjà été adapté à un usage médical, il a été aménagé pour abriter un centre de testing mobile. À l’intérieur du camion, des tests antigéniques et sérologiques sont proposés, avec résultat en maximum 15 minutes, mais aussi des PCR. “Pour l’instant, le test PCR reste la référence”, explique Bernard Delhez, le directeur de Contipharma. “Donc en cas de positivité du test antigénique ou sérologique, on peut directement faire un test PCR, et on obtient le résultat de ce dernier en 12 heures”.

325 tests par jour minimum

D’après une analyse récente, 40% des foyers de contamination actifs sont relevés sur le lieu de travail. Alors cette solution peut en rassurer certains lorsque la présence est de mise au bureau. Le camion est présenté ce mardi, mais des visites sont déjà prévues en entreprise. “Il y a des moments où il doit y avoir un échange privilégié au sein d’une société”, estime Paul Maes, directeur d’une entreprise de biotechnologie, qui compte faire appel au service. “Et ces moments-là, via un écran d’ordinateur, ce n’est pas idéal. Alors ce camion peut être une solution”. Le véhicule pourra aussi servir pour du testing en événement, comme sur les festivals de cet été s’ils sont maintenus. À noter qu’il ne se déplace qu’à partir de 325 tests par jour. Prix des tests: 15 euros par test sérologique ou antigénique, et 20 euros pour un PCR.

Le camion est prévu pour faire des tests mais aussi des vaccins, lorsque les personnes convoquées doivent effectuer des distances importantes. “Nous proposons la location du camion dans le cadre de vaccination sur des endroits compliqués, de centres de vaccination éloignés de certaines villes”, ajoute Bernard Delhez. Au vu des demandes croissantes, Contipharma n’exclut pas d’équiper plusieurs camions supplémentaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK