Le coronavirus pourrait augmenter le chômage économique à l'aéroport de Liège

temporary-20200213082037
temporary-20200213082037 - © Tous droits réservés

Le coronavirus sévit en Chine et il a des conséquences sur l’activité de l’aéroport de Liège. Une partie du trafic marchandise s’effectue en effet avec ce vaste pays, foyer de l’épidémie. Or, sur place, l’activité économique est au ralenti.

Pour l’instant, rien d’alarmant

C’était déjà le cas, comme chaque année, pour le nouvel an chinois mais la reprise tarde. C’est le cas chez Lachs qui s’occupe de la manutention du fret. Le recours au chômage économique partiel se prolonge quelque peu. La Chine, c’est 20% de l’activité de cette société à Liège Airport. "C’était 15 jours d’interruption suite au nouvel an chinois donc là c’était planifié et c’est le cas chaque année. Maintenant, la reprise se fait attendre. Les entreprises chinoises devraient tout doucement recommencer à travailler cette semaine. Les opérations auraient déjà dû recommencer. Pour l’instant, rien d’alarmant, c’est juste une petite semaine de retard. Il ne faudrait pas que ça se prolonge", explique David Alexis, directeur général adjoint de chez Lachs.

Actuellement à Bierset, 7 vols sur une centaine par semaine sont touchés par ce ralentissement économique en Chine.


►►► À lire aussi : L'aéroport de Liège rassure sur les risques du coronavirus 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30