Le Collège Saint-Remacle de Stavelot a 150 ans et a marqué l'histoire régionale

Le Collège Saint-Remacle de Stavelot célèbre ses 150 ans
5 images
Le Collège Saint-Remacle de Stavelot célèbre ses 150 ans - © Collège Saint-Remacle

Le Collège Saint-Remacle de Stavelot fêtera en mai prochain ses 150 ans d'existence. Une école qui aura marqué l'histoire de sa région puisqu'elle y fut la première école secondaire. Aujourd'hui, ce collège, c'est 400 élèves dans le fondamental, 800 en secondaire et 130 membres du personnel. C'est le deuxième employeur de la commune de Stavelot. Une école qui a connu une évolution, tant au niveau de l'enseignement que des élèves et de l'infrastructure.

On a essayé d'avoir une mixité au niveau des élèves 

En 150 ans d'existence, l'enseignement au Collège a beaucoup évolué. Pas besoin de remonter si loin pour s'en rendre compte. Les 40 dernières années suffisent, comme l’explique Marcelle Delcominette, professeur d'histoire : "On est passé par le traditionnel que l’on connaissait il y a 40 ans, par le rénové ensuite, et on est en train de reprogrammer un autre enseignement avec le pacte scolaire qui est une autre vision des choses. Par contre, les étudiants n’ont pas changé. Ils sont toujours aussi respectueux, en tout cas dans le degré supérieur. Mes collègues qui enseignent au cycle inférieur me disent souvent qu’ils ont affaire à une population qui est beaucoup plus impertinente, mais je ne le perçois pas avec mes étudiants de dernière année ".

Le Collège Saint-Remacle a aussi beaucoup évolué en termes d'infrastructure. 12 millions d'euros y ont été investis ces vingt dernières années. " Il y avait cinq écoles distinctes et petit à petit, plusieurs fusions. Ce qui était important, c’était au niveau des enseignants de retrouver cette unité aussi. Et en arrangeant les locaux, on a essayé aussi d’avoir une mixité au niveau des élèves, de mélanger, et bien sûr que le corps enseignant puisse se réunir davantage ", précise Luc Louis, directeur du Collège.

Une école qui attire des élèves de toute la région et même au-delà. Son prochain projet : la transformation en école numérique.

Une école unique

Le Collège Saint-Remacle fut la première école secondaire dans sa région. Son histoire débute en 1856 lorsque le doyen de Stavelot se voit refuser l'autorisation de créer un cours de religion à l'école communale. Il crée alors sa propre école libre. Rapidement, les élèves sont de plus en plus nombreux et l'évêché décide de créer un collège épiscopal. Nous sommes alors en 1867. " Dès le départ, l’abbé Nyssen envisageait de créer un cycle complet, depuis les maternelles jusqu’au quatre premières années gréco-latines. Il faudra attendre quelques années pour créer la cinquième, et 1917 pour la première rhéto ", précise Marcelle Delcominette. " A ma connaissance, dans la région, c’est la seule école qui proposait un cycle complet pour les garçons. Les filles ne pouvaient suivre qu’une scolarité maternelle, primaire et moyenne (école ménagère).

La création d’une école secondaire aura été importante dans cette région, comme le confirme la professeure d’histoire : " En effet, parce que nous étions une région relativement isolée, avec beaucoup de petits villages mal desservis, et surtout, l’école proposait un internat. En regardant les archives de l’école, je me suis aperçue que pas mal d’étudiants des premières années venaient de très loin, de la région de Gouvy par exemple. On avait aussi ce que l’on a appelé " la classe d’allemand ", des classes réservées aux étudiants germanophones qui venaient ici apprendre l’allemand ".

Ouverture aux citoyens

Cette école a aussi eu à cœur de s’ouvrir aux habitants de la localité qui l’abrite : " Nous avons vraiment la volonté d’être au service de la population stavelotaine, que ce soit avec les différentes associations folkloriques ou avec la commune. Nous voulons être partenaires dans et pour la ville ", détaille Marc Beco, directeur du premier cycle du Collège. " Nous proposons des locaux qui sont bien agencés et qui servent à bon nombre de personnes, que ce soit pour faire une réunion d’asbl, pour des mariages, des clubs sportifs, des groupes folkloriques, des fanfares, etc. En plus des élèves, cela représente chaque année entre 3 000 et 3 500 personnes extérieures à l’école ".

Ses 150 ans, le Collège Saint-Remacle les célébrera le 12 et 13 mai avec notamment une exposition, des concerts et des tournois sportifs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK