Le club de Retinne condamné à jouer à huit clos pour toute la saison

Le club de Retinne condamné à jouer à huit clos pour toute la saison
Le club de Retinne condamné à jouer à huit clos pour toute la saison - © extremefootballtourism.blogspot.com

En football, une lourde sanction pour le club de Retinne, qui évolue en 3ème provinciale.

A la suite de débordements et de bagarres survenus à l'issue d'un match en novembre dernier où des supporters auraient frappé des joueurs de l'équipe adverse, Retinne s'est vu infligé une amende de 600 euros. Mais surtout l'obligation de disputer tous ses matches à huis clos jusqu'à la fin de la saison.

C’est surtout le manque de collaboration du club qui a été sanctionné comme l’explique Henri Fonbonne, président du comité provincial liégeois.

"Nous avons demandé la collaboration du club de Retinne, pour connaitre l’identité des personnes mises en cause à identifier sur photos. Mais le club n’a pas voulu collaborer, nous avons donc pris cette sanction".

Du côté du club justement, on estime cette sanction bien trop sévère. Les dirigeants mis en cause ont décidé d’aller en appel.

"Nous n’acceptons pas cette sanction prise subitement et qui s’avère très lourde financièrement. Cette histoire pourrait couter beaucoup pour le club, en allant jusqu’à la faillite", répond Daniel Maka, correspondant qualifié du RCS Polonia Retinne.

C’est principalement le manque à gagner des recettes des buvettes qui serait préjudiciable pour la survie du club même si le comité provincial tient à relativiser.

"Mettre en péril un club parce qu’il a des matchs à bureau fermé pour son équipe première, j’en serai quand même le premier étonné puisque Retinne est un club qui dispose d’autres catégories d’équipes qui peuvent vivre en autonomie. Je suis donc un peu surpris", conclut Henri Fonbonne.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK