Le Chemin de Fer de Sprimont au chevet de sa locomotive à vapeur

Le Chemin de Fer de Sprimont au chevet de sa locomotive à vapeur
Le Chemin de Fer de Sprimont au chevet de sa locomotive à vapeur - © Tous droits réservés

Mis à jour le 23 septembre 2020.

L'asbl "Le Chemin de Fer de Sprimont", créée il y a près de quarante ans, a redonné vie à l'ancienne ligne vicinale qui, dès la fin du 20e siècle, reliait la vallée de l'Ourthe à la Vallée de la Vesdre, la ligne Poulseur-Sprimont-Trooz, en recréant une voie qui fait actuellement 1 km 200. Cette ligne est restée en service jusqu'en 1965, principalement pour le transport de pierres mais également de marchandises, comme le charbon par exemple. "Le Chemin de Fer de Sprimont" a recréé une voie sur la partie champêtre de la ligne, mise hors service et déferrée en 1938, pour manque de rentabilité. " Nous avons créé ce nouveau chemin de fer car cela fait partie de notre histoire et de plus, énormément de gens avaient la nostalgie de l'époque du vicinal " explique Pierre Dykmans, Président de l'asbl. Ce sont  les membres de celle-ci qui ont posé eux-mêmes les rails de cette nouvelle ligne, en optant pour la voie étroite soit, soixante centimètres entre chaque rail. 

Remis à neuf, une vingtaine d'anciens véhicules ferroviaires circulent à nouveau sur cette nouvelle ligne tandis qu'un petit nombre doit encore être restauré. Une locomotive à vapeur datant de 1906 constitue sans doute la plus belle pièce. L'asbl s'investit depuis plus de dix ans dans la restauration de celle-ci. "C'est une Orenstein & Koppel qui a servi dans des usines de la région" précise Pierre Dykmans " on l'a eue en pièces détachées et on a reconstitué le puzzle. On a ensuite  réparé tout ce qui faisait partie de la carrosserie pour soigner la présentation. Voilà...On a habillé la mariée mais on n'a pas remplacé le coeur ni ses organes. Et c'est là qu'est le gros problème..." Et oui, car cette locomotive a besoin d'une nouvelle boîte à fumée, d'une nouvelle cheminée, de nouvelles soupapes ainsi que d'une nouvelle robinetterie. Le véhicule se trouve actuellement en Tchéquie où on lui fabrique une nouvelle chaudière. "Le Chemin de Fer de Sprimont" la récupérera en 2022. Soixante mille euros sont encore nécessaires pour que ce joyau du patrimoine ferroviaire industriel devienne l'unique locomotive à vapeur fonctionnelle en province de Liège. Toutes les informations sur le site de l'asbl

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK