Le Château du Père Noël et ses lutins automates ont pris place aux Guillemins

Le Château du Père Noël et ses lutins automates ont pris place aux Guillemins
2 images
Le Château du Père Noël et ses lutins automates ont pris place aux Guillemins - © RTBF

A Liège, l'esplanade de la gare des Guillemins accueille actuellement le Château du Père Noël. Une exposition créée en France il y a trois ans et présentée pour la première fois en Belgique. Les visiteurs sont invités à découvrir la fabrique de jouets du Père Noël. Ces jouets sont fabriqués par une quarantaine de petits lutins automates. Sapins richement décorés et musique de circonstance agrémentent également cette exposition.

Des lutins automates

C'est un chapiteau de 700m2 qui abrite pour plus d'un mois le Château du Père Noël, exposition créée par Jérôme Boulanger.

"On invite dans la demeure du Père Noel, avec sa ribambelle de lutins qui créent les jouets de noël en les mettant en peinture ou en empilant les cadeaux. Tous les automates sont créés par nous, ainsi que les décors et les objets de collections comme des traîneaux restaurés qui ont plus de 150 ans".

Leurs ateliers se trouvent dans les Vosges, près d'Epinal. "L’avantage de faire nous-même nos automates est de pouvoir créer ce que l’on veut niveau artistique et également avoir une fiabilité technique qu’on ne retrouve pas dans le commerce".

Le père Noël attend les lettres 

Jouets traditionnels en bois tels que les cubes pour les plus petits, anciennes poupées, marionnettes, jeux de société...mais aussi personnages de contes ou de dessins animés connus de tous: "Oui Oui", "Bécassine" ou les "Barbe à Papa" sont présents dans ce lieu où les légendes et traditions de Noël sont également abordées, en présence du Père Noël.

"Il vous attends sur son trône, il patiente à côté de sa boite aux lettres et on invite tous les enfants à venir déposer leur commande de jouets" ajoute Jérôme Boulanger.

Tout un univers de féerie pour petits et grands enfants, à découvrir jusqu'au 8 janvier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK