Le brassage de la bière : il n'y pas que les hommes qui savent pourquoi

Le brassage de la bière : il n'y pas que les hommes qui savent pourquoi
3 images
Le brassage de la bière : il n'y pas que les hommes qui savent pourquoi - © Marie Bourguignon - RTBF

Nous sommes le 8 mars, c'est aujourd'hui la journée internationale du droit des femmes. Une journée qui promeut l'égalité entre les sexes et qui permet aux revendications féministes d'avoir une résonance. Mais la journée du droit des femmes, c'est aussi l'occasion de mettre en avant des initiatives visant à casser les clichés. Des clichés très simples, qui touchent notre quotidien. Notamment, celui qui veut que "la bière soit une boisson d'hommes". Nathalie Pinson est la fondatrice de la brasserie des Coteaux à Liège. Elle s’affaire à mettre fin à cette idée reçue.

Cette Française, installée à Liège, voue une véritable culte pour la bière artisanale. Une passion qui a évolué avec les années. "Cette envie m'est venue au départ par mon attrait général pour le goût" confie Nathalie Pinson. "J'ai grandi dans une famille où on aimait les bons fromages et les bons vins. Et finalement, j'ai découvert la diversité des bières artisanales et j'ai été séduite!"

"Une boisson plus masculine"

Nathalie Pinson a alors décidé de mettre sur pied la brasserie des Coteaux, une mini-brasserie de quartier. Les bières qu'elle y brasse, elle les adresse à tous. Loin du marketing industriel qui cible majoritairement les hommes. "Souvent le marketing qui vient des bières industriels met en avant le fait que c'est une boisson plus masculine" explique-t-elle. "Une boisson que l'on boirait uniquement dans des contextes de réunions d'hommes, devant un match de foot. Alors qu'en fait, la bière, c'est aussi une boisson féminine. Je trouve que même d'apparence, la bière, c'est très distingué, avec toutes ces petites bulles qui montent."

Pour marquer cette journée du 8 mars à sa façon, ce soir, Nathalie Pinson organise une soirée de dégustation de bières belges artisanales, produites exclusivement par des brasseuses.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK