Le bourgmestre Yvan Ylieff s'inquiète de l'état du pont de Dison

Le bourgmestre Yvan Ylieff s'inquiète de l'état du pont de Dison
Le bourgmestre Yvan Ylieff s'inquiète de l'état du pont de Dison - © Google maps

Le bourgmestre de Dison, Yvan Ylieff, est inquiet à propos des réparations d'un pont autoroutier. Un pont qui passe au-dessus de la nationale proche du centre-ville de Dison ne figure pas dans le plan de réparations d’urgence des ponts en mauvais état de la Région wallonne. Or, pour lui, il y a urgence parce que des morceaux de blocs se sont déjà détachés du pont. Il n’y avait eu ni victime ni dégât lorsqu’un bloc notamment s’est écrasé quelques dizaines de mètres plus bas que le pont, sur un parking, mais pour Yvan Ylieff, cela indique une nécessité de réfection.

Le bourgmestre a d’ailleurs écrit en ce sens au ministre des travaux publics Maxime Prévot. "Nous avons déjà dû déplorer la chute de plusieurs éléments de pierres de ce pont dont, il y a moins de deux ans, un bloc extrêmement important est tombé" explique Yvan Ylieff. "Déjà à l'époque, on avait alerté la direction des routes qui avait fait venir une entreprise privée et puis plus de nouvelles. Puis nous apprenons que dans les travaux prioritaires à effectuer d'urgence aux ouvrages d'art de la Région wallonne, le pont qui surplombe la rue Léopold ne s'y trouve pas. Le pont fait une trentaine de mètres de hauteur, vous imaginez que ce qui tombe de cette hauteur risque de faire pas mal de dégâts".

A l’époque, des réparations provisoires avaient été réalisées, mais le provisoire a plutôt tendance à se prolonger. Et s’il fallait un jour interdire la circulation sous ce pont, cela poserait un sérieux problème puisque c’est la seule nationale reliant Verviers et Dison à Battice et Herve.

Le viaduc d'Ensival repris dans les travaux d'urgence

Le pont de Dison est donc en mauvais état, mais ce n’est pas le seul dans la région: à quelques centaines de mètres de là, il y a le viaduc d’Ensival. Son état est probablement pire encore, mais lui est repris dans les travaux d’urgence à effectuer. Ces travaux devraient même débuter le 9 mai et dureront jusqu’à l’été 2017. Des travaux qui coûteront 4 300 000 euros pour remplacer le revêtement, réparer le béton, renforcer l’étanchéité, installer de nouvelles glissières de sécurité et poser de nouveaux murs anti-bruit.

Quant aux autres ponts et viaducs prochainement réparés en province de Liège, ils sont situés à Liège, Wandre, Liers, Wanze et Lincent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK