Le "bibliobus hannutensis", une espèce en voie de disparition ?

Le bibliobus de Hannut
Le bibliobus de Hannut - © cfwb

Le bibliobus de Hannut est menacé de disparition. Cette bibliothèque itinérante, par un étrange concours de circonstances, dépend de décisions de la Communauté Française d'une part, de la province du Brabant Wallon, d'autre part. Ces deux niveaux de pouvoirs rechignent à financer ce service, qui déssert quand même Geer, Wasseiges, Briaves, Lincent, ou Burdinne. Et, dans ces communes, les lecteurs sont inquiets.

Les hannutois sont des brabançons qui s'ignorent. En tout cas, sur la carte géographique des bibliobus, ils ne sont pas liégeois. Peut-être, pour leur malheur....
Partout, en région wallonne, les bibliobus, qui apportent de la lecture dans les campagnes, sont financés par les provinces. Partout, sauf.... pour les hesbignons, qui dépendent directement de la Communauté Française. Mais elle manque d'argent, la Communauté Française, alors elle veut refiler l'affaire au gouvernement provincial wallo-branbançon, qui n'est vraiment pas très enthousiaste. Le mot est faible. La menace d'une suppression pure et simple est réelle. Après des rumeurs d'un arrêt du service dès septembre, des tractations laissent espérer une poursuite des activités jusqu'à la fin 2015. Mais après ? C'est l'inconnue.

 Et pourtant, le bibliobus hannutois, c'est une trentaine de villages liégeois désservis. Ce sont 30.000 prèts de livres, annuellement pour des abonnés individuels liégeois, sans parler des collectivités, des écoles ou des sénioreries. Le gouvernement provincial liégeois serait donc bien inspiré de s'en soucier, au-delà des découpages administratifs hérités du passé.
Les usagers osent croire que, pour le bibliobus hannutois, ce n'est pas le dernier chapître qui est en train de s'écrire...

Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK