Le bassin d'orage de Pont-Bonne aurait-il épargné la boue aux remicourtois ?

Un dispositif de rétention, à cet endroit, au lieu-dit Pont-Bonne aurait diminué l'impact des orages
Un dispositif de rétention, à cet endroit, au lieu-dit Pont-Bonne aurait diminué l'impact des orages - © Michel Gretry

Comme à chaque pluie diluvienne, les hesbignons se posent la question : des infrastructures adéquates auraient-elles permis d’éviter les coulées de boues dans les villages ? Au lieudit Pont-Bonne, un bassin de rétention est prévu, depuis une demi-douzaine d’années, mais il n’a toujours pas été réalisé. Il n’est pas garanti que le projet, tel qu’imaginé, ait totalement évité les débordements, mais il aurait sans doute fortement réduit l’impact des orages de ce mercredi.

La dépense a été inscrite, en février dernier encore, dans le plan stratégique communal. Mais c’est une question de priorités. En l’occurrence, les renversements de majorité et les dissensions politiques , notamment à propos des investissements, n’ont évidemment pas aidé. Mais selon la responsable du "contrat de rivière" (qui n’est pas à la manœuvre dans ce genre de dossier), il ne faut pas jeter la pierre aux autorités municipales : échelonner les travaux, c’est inévitable ; et les administrations locale et régionale ne sont pas restées les bras croisés, puisque dans un autre hameau, un bassin d’orage a été construit… A chacun d’apprécier l’urgence d’une intervention.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK