Le bail "écureuil", une forme de leasing immobilier débarque en région liégeoise

Le clos de la Fontaine Saint-Jean, à Hermalle-sous-Huy
Le clos de la Fontaine Saint-Jean, à Hermalle-sous-Huy - © Michel Gretry

C’est une première en région wallonne. Dans la commune d’Engis, le groupe limbourgeois Gilen et une filiale immobilière de la banque Belfius viennent de lancer le système de location "écureuil".

C’est une formule qui devrait séduire les gens qui ont une brique dans le ventre, mais qui n’ont pas épargné la somme nécessaire pour garantir un emprunt hypothécaire. C’est un double contrat : un bail classique, trois/six/neuf, couplé à une option d’achat à prix convenu valable dix ans. Quand le locataire décide d’acheter la maison, les loyers payés sont déduits du montant de la vente.

" C’est très flexible" explique Thierry De Wever de chez Belfius " Il n’y a pas d’obligation d’achat. C’est une manière de faciliter l’accès à la propriété. Ce n’est pas applicable partout, dans les zones les plus chères, mais les biens que nous proposons, ce n’est pas du logement social : ce sont des constructions neuves, basse énergie. Nous pensons que ça rentre dans notre mission sociale. Nous espérons en tirer un rendement, mais un rendement faible…"

Et les premiers liégeois séduits par le concept semblent satisfaits. C’est le cas d’Alexandre Vanvarenberg qui, ce jeudi, a emménagé au clos de la Fontaine Saint-Jean : "Au départ, je n’y ai pas cru, je n’ai pas bien compris le système, acheter… louer…, mais là, on profite de la maison comme locataire, de la terrasse et du petit bois derrière, et si ça nous plaît, on peut devenir propriétaire ; je paie 750€ de loyer, tout compris, pour une habitation de trois chambres., et si nous décidons d’acheter nous devrons débourser autour de 240.000€, moins les sommes que nous aurons déjà versées pendant les cinq prochaines années."

Les sept maisons écureuils du lotissement ont trouvé preneurs. D’autres devraient prochainement être proposées à la "location-vente"….

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK