La zone de police de Hesbaye se réorganise complètement

Plus de proximité, c'est l'ambition de cette réorganisation
Plus de proximité, c'est l'ambition de cette réorganisation - © Zone de police de Hesbaye

La zone de police de Hesbaye vient de se réorganiser complètement. Ses services seront désormais mieux divisés selon le travail à effectuer, avec pour objectif une présence accrue sur le terrain. Cette réorganisation est effective depuis le 1er mai.

Jusqu’à présent, le service d’intervention était assuré par l’ensemble des policiers de la zone, au détriment parfois des tâches de proximité. Désormais, un pool de 22 inspecteurs (avec quatre inspecteurs principaux en possible renfort) est constitué pour ce type de missions. Les inspecteurs de quartier pourront désormais rester dans leur commissariat d’activité principale pour assurer leurs tâches de proximité.

Le travail de quartier était jusqu’à présent parfois délaissé par les policiers appelés en intervention. Désormais, ils ne feront plus que ce travail de quartier. Cela devrait aussi permettre d’assurer une présence quotidienne à proximité des écoles. Deux divisions sont aussi créées afin de seconder le travail de proximité. La première comprend les communes de Waremme, Geer et Berloz ; la seconde les communes de Crisnée, Oreye, Faimes, Donceel, Fexhe et Remicourt.

Quant à l’accueil au sein des commissariats, il était jusqu’à présent assuré dans les neuf postes de police de la zone. Désormais, ces postes seront jumelés par deux et ouverts en alternance avec leur poste jumeau. Les jumelages sont effectués entre les postes de Berloz et Geer, Crisnée et Oreye, Donceel et Faimes, Fexhe-le-haut-clocher et Remicourt. Waremme restera un poste unique.

Enfin, concernant le maintien de l’ordre public, un accord d’assistance mutuelle a désormais été passé avec la zone de police voisine (Hesbaye Ouest) pour les gros événements.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK