La Ville de Liège veut soutenir la reprise du secteur des cafés et restaurants

La Ville de Liège veut soutenir la reprise du secteur des cafés et restaurants
La Ville de Liège veut soutenir la reprise du secteur des cafés et restaurants - © RTBF - Erik Dagonnier

A Liège, la ville veut soutenir la reprise du secteur Horeca. Symboliquement, des tabliers siglés Liège love horeca ont été distribués. Sur le millier d'établissements, plus de 500 ont déjà reçu un kit sanitaire avec des masques et du gel. Et un contact direct entre les exploitants et la ville est prévu chaque semaine par vidéoconférence pour répondre aux questions du secteur. En outre, la Ville espère que la Région consentira à prolonger la suspension de certaines taxes communales. Et 120 demandes d'extension de terrasses ou de places de parkings transformées en terrasses ont été introduites. La reprise dans le secteur est difficile.

On va probablement ouvrir à perte

Dans le piétonnier près de l'Opéra, Valérie Migliore a rouvert lundi son  café "l'internazionale". Elle fait partie du collectif Wallonie horeca face au Covid: "Pour le moment, les clients ne se pressent pas. On est vraiment heureux de pouvoir redémarrer notre activité, maintenant, il faut bien se rendre compte qu'avec la peur des clients, les mesures de distanciation, les désinfections... il nous faut plus de personnel, on a moins de clients, c'est donc moins rentable. On va probablement ouvrir à perte dans un premier temps".

Alexis Vafilis a investi 2400 euros pour équiper de parois en plexiglas son restaurant de viande rue Pont d'Avroy: "A l'intérieur, uniquement, j'ai une capacité de 74 places, et ici, on va redescendre à 55 places, grâce aux plexiglas. C'est pour ça qu'on investit aussi, sinon, je pense qu'on aurait été à une trentaine de couverts à peine. J'ai une terrasse, et je vais pouvoir m'étendre sur 6 mètres de plus. Ma terrasse fait 30 places, et là, je vais conserver mes 30 places. Nous, ce qu'on attend, ce sont vraiment des mesures fortes du fédéral et de la Région".

Des mesures au niveau des taxes

De son côté, l'échevine du commerce, Elisabeth Fraipont, a indiqué que la Ville est en pourparlers avec la Région afin de prolonger la suspension de certaines taxes au-delà de la période de confinement. "Pour l'instant, il y a des mesures au niveau des taxes, donc suspension des taxes débits de boissons, terrasses, forces motrices. Ça, c'est au niveau taxatoire" explique l'échevine. "Et pendant toute la crise Covid, il y a eu des aides d'accompagnement, la mise en place de plateformes, des newsletters, et une permanence téléphonique journalière".

L'extension de certaines terrasses autorisée

La Ville a aussi décidé d'autoriser l'extension de certaines terrasses: "En une semaine, ce sont un peu plus de 120 demandes d'extension de terrasses qui ont été formulées" précise Elisabeth Fraipont.

La Ville a également reçu des demandes d'extension de terrasses sur des parkings: "Tout dépend de la configuration des quartiers" souligne l'échevine. "Je prends l'exemple de la rue Feronstrée qui est une rue très étroite. Et bien, il y a des demandes pour occuper les places vides de parking en nocturne pour l'extension de la terrasse".

Cela signifie que certains restaurants qui n'avaient pas de terrasse vont en ouvrir une: "Certains n'en avaient pas et font la demande, parfois même chez le voisin, qui accepte. Mais tout ça évidemment doit se faire sur autorisation de la Ville de Liège puisque c'est l'occupation de l'espace public" conclut Elisabeth Fraipont.

A noter que du côté du secteur horeca, les établissements réclament le maintien de la baisse de la TVA à 6% décidé par le fédéral.

Archives : Journal télévisé du 08/06/2020

Archives : Journal télévisé du 07/06/2020

Archives : Journal télévisé du 04/06/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK