La Ville de Liège a numérisé ses vieux plans d'alignement de voirie

La plaine des Vennes, telle qu'imaginée juste après l'exposition universelle, plan apperouvé le 30 juin 1908
3 images
La plaine des Vennes, telle qu'imaginée juste après l'exposition universelle, plan apperouvé le 30 juin 1908 - © Ville de Liège - Archives

Le plan pour l'aménagement de la place Saint-Lambert de 1822, le plan pour la création du quartier des Terrasses en 1879, le plan pour le lotissement de la plaine des Vennes en 1908, voilà quelques-uns des joyaux du patrimoine urbanistique liégeois qui viennent d'être sauvegardés.

Ces documents anciens ont parfois encore actuellement une valeur juridique, pour des questions de mitoyenneté par exemple, et jusqu'ici, pour les consulter, ce sont les feuilles originales qui étaient manipulées, avec forcément, des dégradations, des effritements du support papier.

Ces plans d'alignement de voiries fixent la limite entre le domaine public et l'espace privé.

C'est au début du dix-neuvième siècle que la ville de Liège les a systématisés. Mais les plus vieux ont près de deux cents ans! Parfois ce sont des relevés d'une rue, ou d'une portion de rue. Parfois ce sont des projets de transformations ou de créations de quartiers entiers.

Ce sont souvent des dessins soignés, coloriés, repassés à l'encre de chine: ce sont presque des œuvres d'art. Mais l'intérêt n'est pas seulement esthétique. A travers les versions successives, et donc l'évolution des intentions des autorités municipales sur l'un ou l'autre site, c'est une histoire du rapport des Liégeois avec leur urbanité qui peut se lire.

Les tracés des artères principales, les comblements des bras du fleuve, les emplacements des gares et des chemins de fer, les contours des parcs, plusieurs centaines de planches ont été numérisées.

Elle ne sont pas en ligne, mais les modalités d'accès sont indiquées ici.

Le travail n'est pas terminé: il reste à scanner et répertorier les archives des anciennes communes d'avant la fusion.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK