La ville de Liège, à l'unanimité, devient "hospitalière"

Vote unanime, à l'hôtel de ville de Liège sur l'hospitalité aux migrants
Vote unanime, à l'hôtel de ville de Liège sur l'hospitalité aux migrants - © Tous droits réservés

Le conseil communal voté, à l'unanimité, ce lundi soir, l'engagement de se conformer à la charte des villes hospitalières, telle qu'elle a été lancée par diverses associations qui s'occupent de justice migratoire. C'est la suite d'une interpellation citoyenne, voici quelques semaines.

Pour le socialiste Hassan Bousetta, qui a rédigé le texte adopté par tous les groupes politiques, "c'est la suite logique d'une tradition liégeoise de solidarité, dans les années 30 avec les réfugiés espagnols, dans les années 50 avec les Hongrois, ensuite avec les Chiliens ou les Vietnamiens; mais il s'agit surtout de codifier des actions que la municipalité mène déjà, et de les amplifier".

C'est une manière de favoriser une politique dite d'accueil raisonnable, de sensibiliser la population au racisme et au risque de replis identitaires, à former les agents aux droits des étrangers. Entre autres bonnes résolutions. Le recrutement d'un ou une juriste, spécialiste de ces questions, chargé ou chargée de la bonne exécution de cette décision, est en cours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK