La société sérésienne CMI au salon indonésien de l'armement

Le X-18, pas encore un prototype, mais déjà équipé de sa tourelle Cockerill
Le X-18, pas encore un prototype, mais déjà équipé de sa tourelle Cockerill - © Tous droits réservés

Depuis deux ans, l'entreprise CMI participe à un projet ambitieux: un bateau léger, rapide, maniable, mais capable de tirer du gros calibre. C'est un projet indonésien. L'archipel compte plusieurs milliers d'îles, avec des côtes très découpées, des criques, des mangroves, des estuaires de fleuves. Pour mener des opérations militaires dans ces endroits difficiles d'accès, il faut allier souplesse et puissance. D'où ce catamaran de 18m de long, mais muni d'une tourelle Cockerill, la seule au monde à pouvoir tirer un obus de 105mm, à un angle de 42° (et donc de viser derrière des collines...). Et avec, en plus un très faible recul. La stabilité est cruciale, sur mer....

Jusqu'ici à l'état de concept stratégique, le "X-18" a été montré, pour la première fois à dimensions réelles, cette semaine, lors d'un important salon international d'armements, à Jakarta. Les marques d'intérêts sont nombreuses, pas seulement dans le sud-est asiatique: les émirats arabes envisagent de se doter de cet engin. Ce n'est pas encore un prototype, plutôt une maquette. Les partenaires locaux, qui sont à la manœuvre, les sociétés Pindad et Lundin, annoncent les premières démonstrations, avec essais balistiques, dès l'an prochain.

Le groupe CMI est également présent à un autre endroit du salon, toujours avec sa tourelle et son canon de 105mm, à bord d'un nouveau blindé léger, sur chenilles, développé par Pindad, associé, cette fois, à un conglomérat turc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK