La société liégeoise Mikros retouche des films présentés lors du Festival de Cannes (vidéo)

La 70ème édition du Festival de Cannes s'est ouverte ce mercredi. Un événement du septième art autour duquel gravitent de nombreuses sociétés belges. C'est le cas de la société Mikros du Pôle Image de Liège. Ajout ou retrait d'éléments de décor dans un film, création d'ambiance à l'image, l'équipe de Mikros travaille, chaque année, sur des films présentés lors des sélections à Cannes.

L'art de modifier complètement un décor

Dans l'extrait du film "De rouille et d'os" de Jacques Audiard que vous pouvez regarder dans la vidéo ci-dessus, vous allez voir apparaître ou disparaître toute une série de détails dans l'image. Le décor va être complètement modifié, de la neige est ajoutée, un trou dans la glace est redessiné. Ce sont des effets spéciaux qui sont mis au point dans cette entreprise liégeoise.

Derrière les ordinateurs, des graphistes doivent tout faire pour répondre aux exigences des réalisateurs du septième art. "Jacques Audiard nous avait contactés pour cette séquence 'De rouille et d'os' qui avait été tournée sur deux jours. Il y a un problème de raccord d'environnement. Pendant la nuit, entre le premier et le second jour, il a neigé et donc, le lac gelé n'était plus du tout cohérent sur les deux jours. On a donc uniformisé tout le lac pour que de plan à plan, ce lac ait une allure cohérente", explique Guillaume Pondard, superviseur "effets spéciaux".

Montrer son savoir-faire à Cannes

Depuis quelques années maintenant, cette entreprise travaille sur de nombreux films présentés dans les différentes sélections du Festival de Cannes. On peut citer "Elle" de Paul Verhoeven ou encore la Palme d'or de 2013 "La vie d'Adèle" de Abdellatif Kechiche.

Cette année, leurs effets spéciaux seront présents dans le film "Rodin" de Jacques Doillon. Etre à Cannes dans des productions à l'écran, ce serait indispensable pour exister dans ce monde du cinéma. Bernard Devillers, responsable développement explique: "Nous, notre boulot, c'est vraiment, à Cannes, d'aller montrer ces films, montrer notre savoir-faire et en décrocher d'autres. C'est du business."

Objectif: décrocher des contrats

Pour les graphistes, la présence de leur travail dans le plus grand festival de cinéma au monde est une belle récompense. "C'est une belle occasion de pouvoir montrer notre travail ici à Mikros Liège à l'international. C'est très plaisant".

Pendant tout le festival, huit membres de la société sont à Cannes avec une idée en tête: décrocher de nouveaux contrats et se faire connaitre des plus grands producteurs.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir