La société Bodart & Gonay fête ses 60 ans... avec des bénéfices

Six mois après sa réorganisation judiciaire, Bodart & Gonay renoue avec les bénéfices
2 images
Six mois après sa réorganisation judiciaire, Bodart & Gonay renoue avec les bénéfices - © Tous droits réservés

Voici six mois, l'entreprise était en réorganisation judiciaire. Depuis, elle a été reprise, et elle s'est redressée.

En une demi-année, elle a vendu plus de 1000 poêles à bois. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de deux millions, et un bénéfice, certes symbolique, mais inespéré, de 50 000€. Elle a redémarré avec une vingtaine d'anciens, auxquels viennent s'ajouter, pour des périodes plus ou moins longues, une demi-douzaine d'intérimaires.

Elle entend croître à son rythme. C'est la raison pour laquelle la société Bodart & Gonay ne participe pas, ces jours-ci, au salon Batibouw, qui est pourtant un temps fort pour l'achat de foyers. Les ateliers, pour l'instant, parviennent juste à livrer les appareils qui sont en commande. Pas question d'accélérer la cadence, si c'est au risque d'une baisse de qualité.

La firme est actuellement occupée à redessiner sa gamme, notamment pour le gaz. Par le passé, Bodart & Gonay a connu quelques déboires avec ce combustible, plus précisément avec son fournisseur des régulations électroniques. Ses ingénieurs travaillent à la fiabilité de ce type de produit, avec des technologies nouvelles, notamment en matière d'arrivée mécanique de l'air. Un prototype a été officiellement présenté, ce lundi. Il devrait être commercialisé à l'automne

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK