La société Amos va fabriquer des instruments ultra-précis pour un satellite météorologique allemand

Dans trois ans, des instruments conçus chez Amos vont être placés en orbite polaire, et vont améliorer les prévisions météorologiques
2 images
Dans trois ans, des instruments conçus chez Amos vont être placés en orbite polaire, et vont améliorer les prévisions météorologiques - © Esa

C'est un contrat à la fois prestigieux et colossal: il va fournir du travail à l'entreprise liégeoise pour une quinzaine de personnes à temps plein pendant deux ans. Il va permettre d'améliorer grandement les prévisions météorologiques.

Ce programme international est mené par une division allemande du groupe Airbus. Il s'agit de lancer trois satellites sur une orbite basse, synchronisée sur le soleil, afin de fournir des informations très détaillées sur les nuages et les températures des océans.

La société Amos a été choisie pour concevoir et fabriquer notamment le téléscope, composé de miroirs ultra légers, dans un matériau spécial, une sorte de vitrocéramique qui ne se dilate pratiquement pas. La précision requise donne le vertige: les défauts de surface doivent être inférieurs à quelques nanomètres, c'est-à-dire sans bosse ni creux qui dépasse le diamètre moyen de deux atomes. Il n'existe pas beaucoup d'autres ateliers sur le continent européen capables d'une telle performance.

Au-delà des bulletins sur le temps qu'il va faire, ces outils vont contribuer à une meilleure compréhension globale du climat. Et c'est un enjeu majeur....

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK