La signature d'un accord social postposée d'un jour, chez Honeywell

Accord social
Accord social - © Elster-Cogegaz

Direction et syndicat ont poursuivi, ce lundi, les négociations sur les mesures d’accompagnement social de la fermeture de cette entreprise d’une vingtaine de travailleurs. Un accord semble proche : les positions se sont rapprochées à propos des primes extralégales de licenciement. Mais une autre difficulté a surgi.

La société Honeywell, au départ, a annoncé l’arrêt des activités de son siège de Grivegnée pour la fin septembre. Mais à présent, pour terminer les commandes en cours, qu’elle a pensé délocaliser, elle souhaite conserver quelques soudeurs et quelques monteurs au moins en octobre, et peut-être jusqu’à la fin novembre.

Le problème c’est que, dans le secteur du gaz, le boulot ne manque pas. Et plusieurs membres du personnel ont trouvé de l’embauche ailleurs. Ils n’attendent que l’envoi du préavis pour commencer au service d’un nouvel employeur. Ils voudraient la garantie de pouvoir partir. C’est, apparemment, le dernier point d’achoppement

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK