LGBT: la Région wallonne assure la pérennité du Refuge Ihsane Jarfi

En aidant la Fondation Ihsane Jarfi, la Région wallonne permet la création d'un emploi et l'inscription dans la durée du refuge de la fondation
En aidant la Fondation Ihsane Jarfi, la Région wallonne permet la création d'un emploi et l'inscription dans la durée du refuge de la fondation - © Tous droits réservés

C’est ce dimanche la journée de Lutte contre l’homophobie. La ministre régionale wallonne de l’Egalité des Chances, Christie Morreale, en a profité pour visiter le refuge de la Fondation Ihsane Jarfi, à Liège. Une fondation créée suite au premier assassinat reconnu comme homophobe en Belgique, c’était en avril 2012. Aujourd’hui la fondation dispose d’un refuge permettant d’héberger des personnes de la communauté LGBT qui se retrouvent en situation de rejet.

"En juillet 2019, nous avons ouvert le premier refuge LGBT de Wallonie, pour des jeunes gays, lesbiennes et trans qui sont en rupture sociale et/ou familiale. On imaginait bien qu’en Wallonie on allait être également confronté à une demande mais on ne savait pas à quel point. En dix mois de fonctionnement, nous avons eu 11 interpellations de jeunes qui éprouvaient des difficultés dans leur famille et leur milieu social. Il y en a cinq qu’on a hébergés sur les 10 mois qui viennent de s’écouler", explique Vincent Bonhomme, administrateur délégué de la fondation.

C’est ce dont est venue se rendre compte Christie Morreale dimanche, mais pas avec les mains vides : "C’est vraiment un moment charnière parce que la Wallonie a décidé de nous soutenir, ce qui va nous permettre d’engager un travailleur avec un profil d’assistant social, dès le mois de juillet. C’est une excellente opportunité pour nous de pouvoir nous inscrire dans la durée", s’enthousiasme Vincent Bonhomme.