La porterie du Val-Benoit est "sauvée"

La "porterie", telle qu'elle apparaît dans les publications de l'association Le Vieux Liège
La "porterie", telle qu'elle apparaît dans les publications de l'association Le Vieux Liège - © Tous droits réservés

C'est l'ancienne entrée monumentale de l'abbaye du Val-Benoit. C'est un patrimoine du XVIIème siècle, à une nuance près: il a dû être reconstruit à l'identique après les bombardement de la Seconde Guerre Mondiale. La porterie se trouve à un endroit stratégique, dans le cadre du réaménagement de l'ex-site universitaire: il faut l'enlever, pour laisser de la place aux accès routier et ferré. Mais plusieurs associations de défenseurs des vieilles pierres se sont démenées, ces derniers mois, pour sauvegarder ces témoins du passé.

Et ce vendredi, un accord a été conclu entre elles et l'agence de développement SPI, maître d'œuvre du projet Val-Benoit. Il prévoit le démontage du porche, de son arcade, de sa porte et de son bas-relief. Un démontage dit réversible, élément par élément, dûment répertoriés, et conservés de façon à pouvoir être réintégrés "dans une construction" à proximité de l'abbaye, mais dans un lieu qui reste à déterminer de manière précise, dans un esprit de concertation.

Cette convention prévoit encore que les signataires vont unir leur efforts dans la recherche de financements publics et privés pour assurer le remontage de la porterie.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir