La Police Fédérale investit 123 millions d'euros à Vottem

La Police Fédérale investit 123 millions d'euros à Vottem
7 images
La Police Fédérale investit 123 millions d'euros à Vottem - © Erik Dagonnier

Hier, c’était la pose de la première pierre des deux nouveaux bâtiments de la police judiciaire fédérale. Le ministre de l'intérieur, le NVA Jan Jambon, a inauguré le début du chantier du nouveau centre d'appels d'urgence 112. En 2017, cela représentait pour la province de Liège environ 405 000 appels. Le nouveau bâtiment accueillera aussi le centre de crise provincial du gouverneur. L'autre bâtiment abritera le nouveau laboratoire de la police technique et scientifique, un des deux avec Charleroi prévu pour toute la Wallonie. Montant de l'investissement pour cette première phase de travaux : 23,7 millions. Une cinquantaine de personnes travailleront dans ce nouveau bâtiment à partir de 2020.

 

Le directeur de la police judiciaire de Liège, Eric Snoeck, explique ce qui s’y fera : "On va y analyser toutes les traces qui sont relevées sur des scènes de crimes ou sur des vols habitations. Ce sont plus de 5 000 à 6 000 opérations par an qui sont effectués par nos opérateurs. Les experts viennent relever les traces qui sont fondamentales et cruciales pour retrouver les auteurs. Ce sont des traces de toute nature : empreinte digitale, ADN, pas, pneus.

Il s’agira d’un bâtiment moderne avec des normes particulières. "Des normes de propreté mais aussi qui devront répondre à des contraintes de processus de travail. De température par exemple ou de normes de conservations des traces qui sont désormais codifiées au niveau européen. À terme, une trace relevée à la Liège sera réalisée et analysée dans les mêmes conditions qu’à Madrid, à Bruxelles ou encore dans n’importe quel pays de l’Union européenne " précise Eric Snoeck.

Le site de Vottem qui fait 9 hectares accueillera aussi, à terme, un regroupement de services déclare Sonia Marsilio, responsable de l'appui non opérationnel : "Il y aura l’ensemble de la Police Judicaire Fédérale actuellement à Saint-Léonard. Les postes de circulation qui sont situés à Awans et Battice viendront intégrer le centre de Vottem. Nous aurons également le centre de formation qui se trouve dans le centre-ville de Liège qui viendra s’intégrer avec un nouveau centre de tire."

Un millier de personnes travailleront sur ce site quand tout sera terminé. Le montant de l'investissement pour cette deuxième phase de travaux est estimé à 100 millions à l'horizon 2027-2028.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK