La Plateforme Ry-Ponet veut créer une coopérative pour racheter la Ferme Sainte-Anne

La Ferme Sainte-Anne
La Ferme Sainte-Anne - © Plateforme Ry-Ponet

Depuis janvier 2015, la Plateforme Ry-Ponet se bat pour la sauvegarde et la mise en valeur de cette vaste zone verte située à cheval sur Liège, Chaudfontaine, Beyne-Heusay et Fléron.

La plateforme a engrangé plusieurs succès.

La société immobilière qui souhaite construire plus de 500 logements sur une partie du site, côté Chênée, a retiré son projet en septembre 2017. Mais elle ne l'a pas abandonné.

Les communes de Liège et Chaudfontaine ont adopté des résolutions en faveur de la création d'un parc du Ry-Ponet et celle de Beyne-Heusay une résolution pour la protection des espaces verts.

Les bourgmestres des 24 communes de Liège Métropole ont aussi signé l'appel de la plateforme pour la création du parc.

Et en ce début d'année 2019, la Plateforme Ry-Ponet s'est lancée un nouveau défi: créer une coopérative pour acheter une ancienne ferme située au cœur du site. Jean Peltier détaille ce projet: "La Ferme Sainte-Anne est à vendre depuis des années et nous aimerions la racheter afin d'y développer à nouveau du maraîchage bio mais aussi une ferme pédagogique qui permette de faire comprendre aux jeunes et aux enfants tout l'intérêt d'avoir une nature comme celle qui subsiste dans ce parc juste à la limite d'une ville. Nous voudrions aussi faire de cet endroit un point d'accueil pour tous les promeneurs qui circulent à l'intérieur du parc."

La Ferme Sainte-Anne deviendrait ainsi le cœur du parc tant géographiquement que fonctionnellement. "C'est d'ailleurs un peu notre slogan pour le moment, c'est faire battre le cœur du Parc du Ry-Ponet à la Ferme Sainte-Anne.", indique Jean Peltier, "Pour ce qui est de l'achat et des travaux les plus importants, on mise sur un million d'euros comme somme de départ. La ferme et les terres autour représentent deux hectares. L'ensemble du site que nous voulons protéger de manière durable et mettre en valeur, c'est trois cents hectares, donc trois kilomètres carrés."

La Plateforme Ry-Ponet a déjà enregistré de nombreuses marques d'intérêts de la part de candidats coopérateurs. Elle organise le 26 janvier prochain une matinée de présentation publique du projet de rachat de la Ferme Sainte-Anne. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK