La nouvelle direction d'ArcelorMittal Liège est à Gand

Changement à la tête d'ArcelorMittal Liège, Bernard Dehut qui dirige depuis 2012 le site mosan s'en va pour diriger la phase à chaud de Fos-Sur-Mer dans le sud de la France. C'est Mathieu Jehl, l'actuel directeur de Sidmar à Gand qui reprendra ses fonctions à Liège. Mais il cumulera en restant aussi directeur à Gand. Concrètement, il s'agit donc d'une fusion des deux directions de sites d'ArcelorMittal Belgium. "Par cette opération, les usines de Gand et Liège vont renforcer leur collaboration pour atteindre l'excellence dans tous les domaines." précise la direction. C'est Frédéric Tancrez, bien connu à Liège, qui fera office de directeur de production pour le site liégeois.

C'est avec surprise que les syndicats liégeois ont appris ce changement de direction lors d'une réunion informelle mardi matin, Jean-Luc Rader, secrétaire régional des Métallos FGTB: "C'est une surprise totale. On sait que dans ce genre de groupe, les cadres de haut niveau ont l'habitude de changer, mais là rien ne le laissait présager, donc oui on peut dire que c'est une surprise."

Ce changement ne rend-il pas ArcelorMittal Liège encore plus dépendant de Gand ? "C'est évidemment un peu plus la main mise de Gand sur Liège", estime Jean-Luc Rader, "mais c'est déjà le cas. Donc nous sommes aujourd'hui ArcelorMittal Belgium, il n'y a plus ni Liège, ni Gand. Mais avec la direction de Monsieur Jehl, qui est le nouveau CEO, oui on peut dire cela ainsi."

Pour les travailleurs, cela ne devrait théoriquement rien changé, pense Jean-Luc Rader: "Nous avons un accord global qui, toutes choses restant égales, nous garantit le volume d'emploi jusque avril 2018. Donc rien ne devrait changer à ce niveau là." Soit un millier d'emplois sur Liège.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK