La mobilité de l'après confinement commence à se dessiner, à Liège

Parmi les propositions à l'étude, un vaste parking à vélo, sur cet espace inutilisé devant le palais des princes-évêques
2 images
Parmi les propositions à l'étude, un vaste parking à vélo, sur cet espace inutilisé devant le palais des princes-évêques - © Michel Gretry

C'est ce vendredi que le groupe de travail sur les déplacements doux a tenu sa première réunion. Il associe la ville, la région wallonne, et l'une ou l'autre association citoyenne ou d'usagers cyclistes. Le but ? Mettre en place "rapidement" des aménagements temporaires pour éviter que le déconfinement (et les restrictions dans les transports en commun) ne transforme le territoire urbain en vaste congestion automobile. La solution ? Favoriser les deux roues dans un élargissement de l'espace partagé. Comme l'explique le bourgmestre Demeyer, il ne s'agit pas de bannir la voiture, mais de la contingenter. 

Parmi les propositions du collège communal, sécuriser les ponts, décloisonner le ravel sur les quais, élargir le piétonnier, étendre la zone trente à la rive gauche, aménager le boulevard de l'automobile et d'autres pour créer des couloirs pour vélos vers les quartiers périphériques, utiliser les surlargeurs disponibles sur plusieurs voiries pénétrantes, ou encore, aménager une vaste aire de stationnement pour bicyclettes devant le palais des princes-évêques.

Le but est de ne pas traîner: de premiers aménagements devraient intervenir avant l'été, d'autres pour le début septembre. Ce n'est pas toujours simple de respecter le "code du gestionnaire de voiries", qui impose des conditions pour donner la primauté aux cyclistes sur certaines artères (pas trop de bus, pas de trop longs tronçons, pas de forte pente). Le ministre Philippe Henry a participé aux discussions, et il se dit disposé à financer des travaux, et à faciliter les transformations de plusieurs routes régionales. 

Il s'agit à présent de trier, plus précisément de prioriser, parmi les diverses suggestions. Des décisions pourraient tomber dès la semaine prochaine.