La ligne 125A va-t-elle vraiment redémarrer ?

Un outil important de la mobilité liégeoise n'a peut-être pas été anticipé par la SNCB
Un outil important de la mobilité liégeoise n'a peut-être pas été anticipé par la SNCB - © Ville de Seraing

La ligne 125A, c'est un tronçon ferroviaire anviennement dédié au transport de marchandises. Mais depuis longtemps, les sérésiens ont souhaité l'ouvrir aux passagers. Ils ont réussi à convaincre la SNCB, qui a intégré ce projet dans son plan d'investissement. Des travaux ont été nécessaires, notamment pour une gare à Ougrée.

En principe, le lancement de cette nouvelle offre de mobilité en rive droite est programmé pour le début juin. Mais les syndicats viennent de s'apercevoir que la charge de travail que ces nouveaux trains supposent n'a pas été anticipée. Pour les machinistes, les 34 convois quotidiens ne devraient pas poser d'énormes problèmes. Mais pour les accompagnateurs...

Il en manque déjà une demi-douzaine, pour le dépôt de Liège. La réouverture de la ligne 125A en nécessiterait à peu près autant, à raison de quatre allers et retours par agent. Des renforts actuellement en formation vont arriver, mais pas avant juillet. Et comme la période des congés d'été approche, la direction  risque de devoir rappeler du personnel de maîtrise, des instructeurs notamment. Pas de quoi, pour l'instant, évoquer un report de la date de mise en circulation des voyageurs sur la 125A. Mais le mécontentement couve.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK