La foule pour le rendez-vous des Carnavals du monde à Stavelot

Le Brésil, bien représenté au Carnaval du monde de Stavelot
13 images
Le Brésil, bien représenté au Carnaval du monde de Stavelot - © RTBF

Un carnaval en plein été, c'est ce que proposait dimanche la confrérie folklorique des Blancs Moussis, les figures emblématiques du Laetare de Stavelot. La confrérie fête ses 70 ans. 

En 1997, pour célébrer son demi-siècle, elle avait organisé un premier carnaval du monde en invitant des groupes de différents pays. Elle en a fait une tradition, répétée pour ses 60 ans et donc aussi pour son 70e anniversaire.

Le cortège qui a parcouru les rues de Stavelot pour ce 3e carnaval du monde comprenait 37 groupes et harmonies venus d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique du Sud. Parmi les groupes les plus remarqués, celui venu de Tahiti : " On a fait 28 000 km et 22 heures d’avion pour venir. C’est la première fois ici à Stavelot mais avec notre groupe, on est tout le temps en tournée à travers l’Europe et le reste du monde. Des rassemblements comme celui-ci, ça fait du bien pour nous car on rencontre d’autres cultures ", explique un des tahitiens.

Faire connaître leur culture, c’était le moteur de tous les groupes étrangers, mais l'échange culturel peut aussi se faire entre villes voisines. Témoins, ces représentants de la ville voisine de Malmedy : " Ca reste une culture très différente entre Stavelot et Malmedy au niveau carnavalesque, mais nous venons apporter ici un peu de chez nous. Par contre, ici, on a un peu chaud car nos costumes sont plutôt conçus pour l’hiver ", témoigne une représentante de la Mesnie de la Haguette malmédienne.

Certains groupes sont habitués à se produire dans de nombreuses manifestations. C’est le cas notamment des Chinels de Fosse-la-Ville : " Ca nous arrive souvent, mais surtout à l’étranger. Nous sommes allés à Sète récemment, là on revient de la Côte d’Opale. On a aussi été au carnaval de Nice, etc. Ce genre d’événement est très intéressant car ça peut créer des contacts. On en a par exemple pour aller au Canada dont sait-on jamais ? ".

Cette troisième édition des Carnavals du monde à Stavelot a attiré plus de 20 000 spectateurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK