La fin de la passerelle inutile des Chiroux à Liège

La passerelle des Chiroux Place des Carmes
3 images
La passerelle des Chiroux Place des Carmes - © RTBF - François Braibant

Le paysage de la Place des Carmes va changer à Liège. La passerelle des Chiroux ne sera bientôt plus accessible. La ville va faire démolir sa rampe d'accès jusqu'au coin du bâtiment. Le sort du moignon restant de ce passage surélevé doit encore être décidé. Sur place, les passants ne s'inquiètent pas : cette passerelle, qui date du milieu des années septante, ils ne l'empruntaient pas.

Une passerelle peu connue

Cette passerelle que la ville va supprimer, si vous y montez, vous n'y croiserez que quelques pigeons et des canettes écrasées. Personne n'y passe.

D'ailleurs, certains ne l'ont même jamais remarquée :

- Ça ? C'est une passerelle ?

- Vous ne saviez pas qu'elle existait ?

- Non.

Une autre passante n'avait pas compris de quelle passerelle il s'agissait :

- La passerelle qui va de la Grand-Poste... Ah non ? Vous parlez d'une autre passerelle ?

- Oui.

- Laquelle alors ?

- Levez la tête, elle est au-dessus de vous.

- Ah oui ! C'est vous qui me faites prendre conscience que ça existe !

Pourtant, l'ouvrage permet de passer à pied de la Place des Carmes jusqu'à l'entrée de la tour Kennedy, sans croiser le flux automobile. Mais ce rêve d'urbaniste n'a pas pris.

- Vous traversez la rue sans prendre la passerelle ?

- Bin oui. On a l'habitude de venir par ici .

- Alors personne ne passe jamais là-haut ?

- Non. C'est rare.

On redessine la place

Pour prendre la passerelle par la Place des Carmes, il faut monter un escalier qui apparaît comme un détour. La suppression de la rampe d'accès n'inquiète pas les passants que nous avons rencontrés :

- La Ville va la faire démolir.

- C'est vrai ? Bah ! Si elle ne sert à rien...

Dans un premier temps, c'est la rampe d'accès de cette passerelle, Place des Carmes, qui doit être supprimée, jusqu'à l'angle du bâtiment. La suite sera décidée plus tard. La date précise des travaux n'est pas fixée, mais le permis de démolir est là.

Le réaménagement de l'endroit ne s'arrêtera pas à cette démolition. Toute la place sera redessinée. La ville démarre d'une page blanche. Le projet doit être développé à partir des idées des riverains de la Place des Carmes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK