La file au recyparc à cause de la distanciation sociale

La file devant le parc à conteneurs quai de la Vesdre à Verviers
La file devant le parc à conteneurs quai de la Vesdre à Verviers - © RTBF - François Braibant

Si vous avez voulu vous rendre ces derniers jours au parc à conteneurs, vous avez probablement dû attendre avant de passer la grille. Les voitures n'entrent qu'au compte-gouttes. C'était le cas ce mercredi au recyparc du quai de la Vesdre à Verviers, où il fallait attendre presqu'une heure avant de pouvoir décharger.

Une voiture à la fois

Le bricolage et le jardinage ont repris, mais Intradel explique que le nombre de visiteurs est normal par rapport aux autres années. Ce sont les mesures de distanciation sociale qui provoquent les files. "Nos chiffres démontrent que plus le déconfinement avance, plus l'activité économique reprend, plus nos parcs sont fréquentés" explique le porte-parole d'Intradel Jean-Jaques De Paoli. 

On a bricolé, on a rénové, on a jardiné, on a donc produit des déchets dont il faut se débarrasser. Ces derniers jours, les parcs à conteneurs d'Intradel ont fait le plein. 

"Nos chiffres de fréquentation sont grosso-modo équivalents à ceux des autres années à la même époque. Mais il y a en plus les mesures de sécurité liées au coronavirus. On n'admet qu'une seule voiture par conteneur. Si une personne est occupée à décharger des déchets verts, la voiture suivante, avec elle aussi des déchets verts, doit attendre. C'est ce qui provoque la file. Nous devons nous montrer souples et compréhensifs."

Réouverture des recyparcs, dans l'émission "On n'est pas des pigeons" de ce 17 avril: