La FGTB de Liège rejette le projet d'accord interprofessionnel pour 2019-2020

La FGTB rejette le projet d'accord interprofessionnel pour 2019-2020
La FGTB rejette le projet d'accord interprofessionnel pour 2019-2020 - © Tous droits réservés

Les 118 délégués de la FGTB Liège-Huy-Waremme ont unanimement rejeté le projet d'accord interprofessionnel 2019-2020 négocié par le Groupe des 10 fin février. La régionale plaidera, au sein du syndicat socialiste, pour une grève de minimum 24 heures en faveur du pouvoir d'achat avant la fin du mois d'avril, a-t-elle annoncé mercredi.

"La marge salariale de 1,1% est insuffisante. Elle ne permet pas une augmentation du pouvoir d'achat à la hauteur des besoins de la population", dénonce le comité régional, appuyant ainsi l'opposition de la Centrale générale liégeoise exprimée mardi. "Une augmentation de 10 centimes de l'heure ne peut pas être considérée comme une avancée."

Les propositions en matière de mobilité sont également jugées insuffisantes. Enfin, l'évolution des allocations sociales ne peut pas être associée au projet d'accord interprofessionnel, estime-t-on. "Seul un plan d'actions fort, interprofessionnel et national permettra d'obtenir du patronat une augmentation du pouvoir d'achat à la hauteur de ce que les travailleurs méritent au regard de leur contribution dans les richesses créées", conclut la régionale liégeoise du syndicat socialiste.

Archives: Soir première 26/02/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK