La femme mise à l'honneur durant tout le mois de mars par le Centre Culturel d'Herstal

Logo du festival "Femmes en résistances"
Logo du festival "Femmes en résistances" - © Capture d'écran de l'évènement Facebook

La journée internationale de la lutte pour les droits des femmes, c’est ce jeudi. Mais le centre culturel d'Herstal ne se contente pas de mettre la gent féminine au premier plan durant 24 heures seulement. Chaque année, des activités autour de la condition des femmes sont organisées durant tout le mois de mars dans le cadre du festival "Femmes en résistances".

Le festival "Femmes en résistances" propose diverses expositions, ainsi que des animations, des projections de films, des débats et des rencontres pour fédérer autour de la femme. L'ensemble des activités se déroule soit au centre culturel d'Herstal (rue Large Voix 84), ou sur plusieurs sites de partenaires. Retrouvez le programme complet de cette édition sur le site de la Ville de Herstal.

Le public aura entre autres l'occasion de découvrir les clichés spécialement réalisés pour l’exposition "La vérité nue", proposée jusqu'au 21 mars. Ses photographies mettent en scène des femmes qui ont accepté de poser nues ou partiellement dénudées devant l’objectif de la photographe professionnelle, Ingrid Otto.  

Fruit d'une collaboration

Pour créer cette exposition, le centre culturel s’est associé à l’atelier "les Bobinettes" du Plan de Cohésion sociale de la Ville de Herstal. Ce dernier rassemble des femmes désireuses de s’accorder un moment pour soi. Il permet notamment d’y développer la confiance en soi via la peinture sur soie, la création de textiles et la confection de vêtements. Une fois par an, ces femmes présentent leurs créations lors d’un défilé intitulé "Te défile pas !".

A travers cette démarche, le centre culturel souhaite "faire évoluer les mentalités et briser les préjugés qui étouffent le corps des femmes", peut-on lire sur le site Web qui propose les coulisses de la séance photo. "Pour que, petit à petit, le corps et la sexualité des femmes, quel que soit leur âge ou leur origine, ne soient plus un tabou. Pour que les femmes n’aient plus à subir de pressions sur leur physique et sur le corps qui leur appartient !".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK