La clinique de l'Espérance de Montegnée devient un centre d'accueil pour demandeurs d'asile

La clinique de l'Espérance de Montegnée devient un centre d'accueil pour demandeurs d'asile
La clinique de l'Espérance de Montegnée devient un centre d'accueil pour demandeurs d'asile - © Google Maps

L’ancienne clinique de l’Espérance de Montegnée, dans la commune de Saint-Nicolas, va devenir un centre d’accueil pour demandeurs d’asile. C’est la Croix-Rouge qui va gérer l’institution. Elle doit ouvrir ses portes mi-mai. A terme, jusque 400 personnes pourront être hébergées dans ce nouveau centre d’accueil en région liégeoise. Une quarantaine de collaborateurs et collaboratrices devraient être recrutées pour travailler dans le centre, un centre ouvert qui organisera le gîte et le couvert, un accompagnement social et une aide médicale.

Plus de 800 places d’accueil créées en 6 mois en région liégeoise

On le sait, Fedasil, l’agence fédérale d’accueil des demandeurs d’asile, est à la recherche de places d’hébergement temporaire. Les anciens hôpitaux, écoles ou casernes possèdent des locaux souvent adaptés à l’accueil des résidents. Début février, la Croix-Rouge a d’ailleurs ouvert un nouveau centre d’accueil dans une ancienne école à Ans, d’une capacité de 140 places. En même temps, Fedasil ouvrait un centre d’une capacité de 280 lits sur le site de la clinique Saint-Vincent de Rocourt. La création du nouvel hôpital Montlégia qui regroupe toutes les anciennes cliniques du groupe CHC a libéré des bâtiments en région liégeoise. Les services de l’ancienne clinique de l’Espérance de Montegnée ont déménagé le 23 mars pour rejoindre le tout nouveau Montlégia. Une opportunité pour la Croix-Rouge qui va profiter des locaux vides pour y créer un centre d’accueil de demandeurs d’asile de 400 places.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK