La cimenterie de Lixhe va tirer son électricité de déchets de bois

La future centrale à biomasse, dans le projet Bee Green pour CBR
La future centrale à biomasse, dans le projet Bee Green pour CBR - © Tous droits réservés

C'est un investissement d'une centaine de millions qui se prépare à l'usine CBR: la société Bee Green vient de solliciter un permis d'environnement pour une centrale thermique à biomasse. Le projet est ambitieux, puisqu'il s'agit de produire vingt megawatts, soit l'équivalent d'une quarantaine d'éoliennes. C'est une énorme chaudière de fabrication scandinave qui va produire de l'électricité pour alimenter la cimenterie,à partir de déchets de bois broyés et tamisés.

Il en faut près de cent cinquante mille tonnes par an, amenés partiellement par camions en provenance par exemple de parc à conteneurs de la région, mais surtout, au rythme de cinq barges par semaine, par bateau, s'ils sont d'origine plus éloignée. Un filtrage des fumées est évidemment imposé pour ce type d'installation, qui utilise un combustible catalogué comme non dangereux.

La société Bee Green ne va pas seulement fournir de l'électricité à CBR. Elle va produire de la chaleur, notamment pour le séchage du laitier et du charbon. Le groupe CBR est engagé dans un vaste plan pour verdir ses activités: une tour de récupération du dioxyde de carbone a été construite, ce qui doit déjà réduire considérablement son empreinte environnementale. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK