La chasse aux bonnes affaires débute ce vendredi

La chasse aux bonnes affaires débute ce vendredi
La chasse aux bonnes affaires débute ce vendredi - © Tous droits réservés

C’est parti pour un mois de bonnes affaires mais aussi de boulot intense dans les boutiques. Et oui, les soldes commencent aujourd’hui, avec parfois de fortes démarques car les stocks des commerçants sont importants.

Ouverture dès 6 heures du matin

A Spa, la patronne d’une boutique a décidé de jouer la carte de l’originalité. Là-bas, Avant l’heure, c’est déjà l’heure. Pas question d’attendre le début de matinée pour afficher les soldes. Cette boutique de prêt-à-porter style bobo chic a ouvert ses portes à 6 heures de matin. "De 6 heures à 8 heures, les clients bénéficient de 50% et après, pour les autres, ils auront 30% ou 40% suivant les collections. Je ne suis pas trop touchée par la concurrence d’internet mais ça me permet de me débarquer des autres boutiques", explique Nathalie Brock est la patronne de cette boutique de la place royale. Une dizaine de clientes ont poussé la porte de la boutique ce matin. Cette patronne avait déjà testé un autre concept, avec des ouvertures dès minuit pile, le jour des soldes. Mais elle a arrêté l’expérience car elle devait parfois réveiller des clientes qui s’étaient endormies dans le canapé du magasin.

Soldes sur des produits inattendus : la parapharmacie

Vous soulagerez aussi votre portefeuille sur des articles d’électroménager, d’électronique, d’informatique ou d’horlogerie, mais également des produits plus inattendus, comme la parapharmacie. C’est notamment le cas dans un magasin de la Médiacité à Liège. "On met en avant tous nos produits d’hygiène, dans le secteur du bébé et de l’adulte. Les produits appréciés par les gens sont proposés à des prix très bas. Dans notre secteur, on a énormément de concurrence donc on doit proposer nos produits à des prix très bas", raconte Caroline Dumont en est la gérante…

Direct dans notre 13h de ce jeudi:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK